« Silence on parle ! » , les personnes aphasiques et leurs aidants se mettent en scène

Ce projet, intitulé « Silence, on parle ! », est porté par l’association Agir Pour Les Aidants (APLA) et a reçu une subvention de la part du Fond de dotation « Après demain ».

Visionnez la vidéo du film :

Silence, on parle! Film #Agir Pour Les Aidants from DADA on Vimeo.

 

Topo film SOP

En savoir plus sur le projet.

Journée nationale des aidants « SILENCE ON PARLE »

« Silence on parle » est un film monté par l’APLA association (Agir Pour Les Aidants) sur la communication autour du quotidien des personnes aphasiques et leurs aidants qui sera diffusé dans le cadre de l’action nationale destinée aux aidants familiaux de personnes aphasiques.

Certains adhérents du GARB ayant participé à la formation « aides aux aidants Mieux Vivre» ont été sollicités pour aider à mener le projet en illustrant le quotidien des personnes aphasiques et leurs proches aidants en apportant leurs expériences, en particulier pour la partie de conception, le travail d’écriture des saynètes étant conçu par des professionnels bénévoles spécialisés dans l’aide à l’aidant (les TC APSA).

Le film étant terminé, nous avons été invités en avant première lors de la journée nationale des aidants le 6 Octobre 2016 pour le visionnage. Ce dernier pour l’instant n’a pas encore de support bien défini, il sera normalement visionné lors de prochaine formations « Mieux Vivre ».

 

Association Agir Pour Les Aidants (A.P.L.A.) : http://agirpourlesaidants.e-monsite.com/

Plaquette de l’association : Plaquette Association APLA 2016

Page Facebook de l’association : @agirpourlesaidants

Projet « Silence, on parle ! »

Le 27 avril 2016, le GARB a participé à un atelier en collaboration avec l’APLA (Agir Pour Les Aidants) ayant pour projet la création d’un support numérique destiné à faire connaitre le quotidien des personnes aphasiques ainsi que de leurs proches.

Intitulé « silence, on parle ! », ce projet se présentera sous la forme de saynètes illustrant les difficultés rencontrées et diverses anecdotes tirées du vécu des aphasiques et leur entourage dans le but d’améliorer la communication entre l’aidant et la personne atteinte d’aphasie tout en permettant de mieux appréhender les répercussions psychologiques et l’impact sur la qualité de vie.

En effet, l’APLA a pour mission de sensibiliser le public à la cause des aidants familiaux à l’aide d’actions à destination des aidants, mais aussi d’actions d’information (telles que participation à des forums, salons etc.)

La réalisation des saynètes se déroulera sur Bordeaux grâce à la contribution de professionnels de l’audiovisuel et d’acteurs bénévoles.

Le support numérique, qui verra le jour en septembre 2016, sera ensuite distribué gratuitement aux aidants participant à l’action nationale d’aide aux aidants de personnes aphasiques.

Compte rendu sur le forum de la Teste de Buch

Les 1ères Rencontres Handynamiques du 20 Juin 2015 à La Teste de Buch.
PROJET DE VILLAGE VACANCES REPIT FAMILLES

Intervenants :
– Directeur : Jacques CECILLON
– Maire de La Teste de Buch, Conseiller départemental de la Gironde : Jean Jacques EROLES
– Vice Présidente du Conseil Départemental de la Gironde, chargée de l’autonomie, Handicap et Politique de l’âge : Edit MONCOUCUT

Création d’un lieu de répit accueillant handicapés et aidants à La Teste (4 Hect donnés par la commune prés du pôle de santé) d’un coût environs 50 millions€
Les handicapés seraient pris en charge par du personnel spécialiste, soulageant les aidants qui pourront prendre de vrais vacances touristiques, sans rupture physique.
Nécessité de travailler un projet cadré, personnalisé pour chaque demandeur, pour une durée temporaire (2 semaines), afin d’éviter des dérapages, comme éponger les listes d’attente d’autres établissements.
Le coût du séjour serait remboursé pour l’handicapé par la SS, resterait le forfait journalier de 18€ pour les personnes ne cotisant pas à une Mutuelle, quant à l’aidant, il s’élèverait à environ 70 à 80€/jour en pension complète.
Ce projet créerait des emplois, pourrait être soutenu par le mécénat (BTP..) les Caisses de Retraite
Ce projet est né grâce à l’intervention de Michel Gardon coordinateur du Téléthon.

Il existe déjà 3 structures similaires en France : Jura, Maine et Loire et Tours (n’accueillant que des personnes âgées dépendantes de >60ans)

Compte rendu par Dominca Kerbirio